Fifa 15- Test et avis playstation, xbox et PC

fifa15-ps4-xbox

Un nouveau moteur, mais beaucoup de contradictions

Le football est un sport contradictoire. C’est une culture qui s’exprime mieux à travers les parentés et les rivalités des communautés locales, mais deviens rapidement un phénomène mondial comme aucun autre sport. Un monde qui fait des millionnaires de ses joueurs, mais par l’intermédiaire de la vénération des partisans réclame un lien spécial avec le commun des mortels. Un jeu d’équipe composé de formes prévisibles et des motifs qui repose sur l’individualité imprévisible.

FIFA (le jeux) est une franchise fondée sur des contradictions. Une série conservatrice, avec un méga-budget qui change radicalement son moteur graphique presque annuellement. Un jeu qui s’améliore chaque année, mais ne change jamais vraiment.

C’est ce conflit, plus que toute autre qui domine mes pensées après une semaine à jouer à FIFA 15. Es-ce les améliorations esthétiques, ou alors l’expérience de gameplay qui est meilleur que n’importe quel autre FIFA ? Plus réaliste? est-il encore possible de le dire?

Commençons par les certitudes. FIFA 15 est, en termes purement techniques, incroyablement impressionnants. Les modèles de joueurs, bien qu’un petit peu trop lourd, ont pris un autre énorme enjambée vers le photo-réalisme et l’atmosphère général du match est vraiment amélioré: Les feuilles de match étant lues par les commentateurs, émotions des commentaires, les stades sous licence, les chants de supporteurs authentiques, (pour n’en citer que quelques-uns ) se combinent et créent une véritable ambiance ultra réaliste pour le joueur devant son écran. Procuré vous le jeux gratuitement sur le psn ici.

C’est, ne l’oublions, la première version “nouvelle génération” à part entière pour la série sous licence. EA a décidé que la meilleure façon pour catapulter la série est de lober la concurrence et de fournir aux joueurs le TOP niveau avec deux ou trois ans d’avance sur ce qui était envisageable au départ.

Nouvelles fonctionnalités

Les nouvelles fonctionnalités et améliorations sont trop nombreuses pour décrire de manière exhaustive. Mais l’impression écrasante est l’énorme quantité de soin apporté par une équipe pour satisfaire les fans du jeux. Bien que cela puisse être dut uniquement à l’authenticité des dialogues pendant le match , les commentaires lors des ralentis sont bluffant, les montages lors des ralentis et les différents angles forme les effets de drames .

Mais pouvez-vous vous rappeler à quoi ressemblait la foule sur PES5 ? Ou quel niveau de réaliste avait l’herbe sur FIFA 10 ? Il semble étrange que les jeux de sport soient si souvent vendus sur leur apparence lorsque, contrairement à presque tous les autres genres, son auditoire cible a une idée claire de la réalité vécue que le jeu essaie de recréer. Considérez combien de joueurs vont avoir déjà joué au football par rapport à un pistolet de tir. Alors pensez à quel point nous savons définir la façon dont un match de football devrait se ressentir. Pensez à prendre ce jeux gratuitement sur le xbox live là.

Le moteur de jeu de FIFA 15 est tellement différent de l’an dernier qu’il donne l’impression non seulement que les équipes développent leurs jeux complètement différemment d’une équipe à l’autre, mais aussi les différences entre les joueurs qui semblent tous avoir leur identité. A quoi devrait ressembler un match de football ? « Différent de l’année dernière » semble être la seule réponse pour le moment.

Là où FIFA 14 ressemblait parfois à un match de rugby, avec le nombre incroyable de collision et le rythme trop resséré au point que même le joueur le plus rapide ne pouvait pas échapper à un marqueur sans une longueur d’avance 15 métres, FIFA 15 est presque le contraire. Le passage est ultra-rapide, avec seulement de légères caresses de la manette vous permettent de jouer rapidement en triangle par le biais du milieu de terrain, et la vitesse de vos joueurs est absolument essentielle au succès, un peu comme dans la réalité quoi…